Vente de plants et bulbes agricoles pour professionnels et particuliers. Livraison offerte dès 100€ d'achat.

Nos Mûriers Bio en vente

Commandez vos Mûriers Bio

Rechercher un produit

Catégories

Informations

Livraison offerte dès 100€

Bénéficier de la livraison offerte à partir de 100.00 € HT d’achat. Voir toutes les conditions de livraisons.

Afficher tous les 2 résultats

Informations complémentaires sur les Mûriers Bio

Prix et variétés des Mûriers Bio

Prix unitaire HT, selon la quantité

Périodes des Mûriers Bio

Fiche Technique des Mûriers Bio

Tous nos conseils sur la plantation, la culture et la récolte

Nos différentes variétés de Mûriers

Tout savoir sur le plant de mûre

Le mûrier est un arbre de 8 à 10 mètres à l’âge adulte. Il se caractérise par un tronc assez fin et un feuillage arrondi. Le mûrier à une croissance rapide. Ces petites fleurs blanches rosées, donnent des jolis fruits de couleurs rouge ou noire selon la variété.

Attention à bien choisir l’endroit de plantation de cet arbreles mûres peuvent tâcher les sols et le mobilier de jardin.

Les variétés

Le mûrier Triple Crown : variété sans épines, vigoureuse et productive. Ses fruits sont gros, ils font en moyenne 8 grammes, ils sont très parfumés et sucrés.

Le mûrier Tayberry : variété rustique, résistant au froid et aux maladies. Il a une productivité abondante et offre des gros fruits de couleur rouge, bien sucrée et acidulé.

La culture des Mûriers

Période de plantation des plants de mûriers

La meilleure période pour planter des mûriers sont les mois de mars et d’avril. Cependant, la ronce fruitière peut se planter de l’automne au printemps hors périodes de gel, c’est-à-dire de novembre à mars. La récolte se fait d’août à septembre.

Quel sol pour planter les mûriers ?

Le mûrier apprécie un sol léger, sablonneux et drainé mais supporte aussi une terre argileuse, l’important est qu’il soit assez frais afin de donner les plus grosses mûres possibles. Il aime être à l’abri du vent et se plaît au soleil comme à l’ombre.

Il est déconseillé de planter les mûriers après une culture de pommes de terre, de tomates, d’aubergines ou de piments. Évitez aussi la proximité des framboisiers qui abritent les mêmes ravageurs.

La floraison des Mûriers

Le mûrier est un arbre qui fleurit à partir d’avril, ses fleurs sont de couleur blanche, rosée (mâle ou femelle). Les femelles donneront alors un fruit qui donnera la mûre.

Comment planter les mûriers ?

Vous recevez votre plant de mûrier en godet de 9cm :

  • Placez dans un seau d’eau afin d’hydrater les racines.
  • Creusez un trou d’environ 4 fois le volume de la motte.
  • Placez-la dans le trou à hauteur du sol
  • Comblez les vides. Pour y parvenir, utilisez de la terre classique que vous mélangerez avec du sable et du terreau. Prévoyez dans la mesure du possible des rangs orientés nord-sud afin de leur faire profiter de l’ensoleillement sur les deux faces, avec un espacement de 2m par pied.

Pour stimuler la croissance, il vous suffit d’ajouter tout type de compost/engrais. Les variétés de mûriers dressés ont généralement besoin de tuteurs, à l’inverse des variétés sarmenteuses.

Le mûrier peut très bien se planter dans un pot, cependant il faudra que celui-ci fasse au moins 50 centimètres de profondeur, n’hésitez pas à arrosez copieusement et ajouter de l’engrais organique pour favoriser la croissance.

Entretenir des Mûriers

L’entretien des mûriers

Lors de sa première année, le mûrier a besoin d’être arrosé copieusement et régulièrement surtout par temps sec, pour les années suivantes les racines iront chercher par elles-mêmes de l’eau en profondeur. Pour conserver l’humidité vous pouvez paillez le sol.

Chaque automne, appliquez une couche de compost au pied des plants. Les fruits se formant sur les rameaux secondaires des tiges ayant poussé l’année d’avant, coupez-les à leur base après la récolte car ils ne donneront plus de fruits.

Palissez-les au fur et à mesure de leur croissance. Pour les variétés dites sarmenteuses, il est plus simple que toutes les tiges du mûrier soient du même côté que les tiges en production et de l’autre les jeunes qui auront des fruits l’an suivant. Il est préconisé de conserver 5 rameaux fructifères et 5 rameaux de remplacement.

Les mûriers sont rarement malades, en revanche ils attirent toute une faune utile au jardin.

Le mûrier ne demande pas nécessairement d’entretien, le taillage n’est pas obligatoire.

Comment récolter les mûres ?

Les mûres doivent être cueillies bien noires, elles sont alors sucrées et acidulées, avec le plus de jus.  Les fruits sont à maturité lorsqu’ils se détachent aisément de la plante. Les fruits peuvent être blancs, noirs ou encore rose avec des baies plus ou moins grosses. Certains battent tous les records, comme la variété « Triple Crown » qui offre les plus gros fruits !

Les mûres se conservent peu de temps après avoir été cueilli, pour les conserver vous pouvez donc en faire de la confiture ou bien de la gelée mais aussi les congeler.

Multipliez vos plants

Le mûrier, une fois mature, a tendance forte à drageonner et marcotter, il est donc simple de séparer des drageons, des marcottes ou alors de diviser la touffe pour les variétés peu drageonnantes, à l’automne uniquement.

Pour se faire :

  • A la bêche, partagez les drageons ayant 10 à 20cm de rhizome. Ensuite, extrayez la souche entière et sectionner là en 2 à 4 éclats comportant les tiges les plus fortes. Enfin, arrosez abondamment puis étalez le paillis.
  • Une autre solution s’offre à vous : mettez des boutures à raciner dans de l’eau ou directement en terre.

Informations supplémentaires

Maladies qui peuvent surgir chez les Mûriers

Les mûriers ne sont pas sensibles aux maladies mais cela peut arriver.

On retrouvera principalement, une attaque de phytopte de la ronce, c’est un minuscule acarien s’attaques aux feuilles des plantes fruitières au printemps après avoir passé l’hiver dans les bourgeons. Cette maladie ce remarque lorsque les feuilles sont boursouflées et que les bourgeons sont déformés. Les acariens n’affectent la vie de plante mais ils viennent perturber la production.

Le mûrier peut aussi subir une attaque de cochenilles et vers du framboisier. Celle-ci intervient principalement au printemps lors de condition météorologique chaude et humide. La cochenille se reconnait par un aspect blanc cotonneux laissé sur la feuille de l’arbre. L’attaque de cochenille peut avoir un impact définitif sur votre plante, il faut très vite la traiter à l’aide de produit, l’utilisation de produit biologique est conseillée.

0

Demandez votre devis personnalisé.

Formulaire de Devis

Note: Les données présentées seront utilisées uniquement pour vous contacter au sujet de votre demande de devis.


Si vous avez plusieurs variétés différentes ou plants, dites nous vos quantités précises (Minimum de 200 plants par demande).

Adresse de livraison

Veuillez nous fournir l'adresse de livraison pour inclure les frais d'expédition dans le devis.


Formulaire de contact

Vos informations

Faites-nous savoir comment vous contacter.


Comment pouvons-nous vous aider ?

Posez-nous votre question ou laissez un commentaire et nous reviendrons vers vous très rapidement.


Numéro de commande, facture ou devis.