Catégories des plants truffiers

CATÉGORIES DES PLANTS TRUFFIERS

CERTIFICATION CTIFL

Mycorhizé à la truffe du Périgord

Mycorhizé à la truffe de Bourgogne

Mycorhizé à la truffe d'Été

Culture des plants truffiers

La truffe est un fruit d’un mycélium (un champignon) qui vit avec l’arbre truffier. Pour avoir une truffe il est donc nécessaire d’avoir un plant truffier qui est le plus souvent un chêne ou un noisetier.

Pour que l’arbre soit propice à la production de truffe, ce dernier a été inoculé par la truffe avant la plantation.

Comment cultiver la truffe ?

Pour réaliser une bonne culture de truffes, il faudra obligatoirement un plant propice à cette production.

Notre site propose différents plants qui peuvent répondre à ce besoin :

Pour cultiver les truffes, il est nécessaire d’agir sur le sol, sur l’arbre qui aura été mycorhizé avant la plantation et sur d’autres paramètres liés à l’environnement (irrigation, enherbement du sol, etc.).

Où planter les plants truffiers ?

Vous devez planter vos plants truffiers dans un sol avec un minimum de 7 de pH.

Une analyse du sol révélera si les différents facteurs propices à la production des truffes sont présents : matière organique, calcium échangeable (CaO), rapport carbone/azote, argile (< 40%), calcaire, etc.

Votre terrain ne doit pas être exposé aux vents froids. Une légère pente est possible, même s’il est préférable de planter sur sol plat.

Il y a des antécédents qui peuvent être favorables à la culture de la truffe : vignes, prairies ou friches.

Avant la plantation des plants : préparation du sol

Le sol doit être préparé en amont de la plantation.

L’aération du sol va s’effectuer avec un griffage. On cherche donc à éliminer toute eau qui serait présente en trop grande quantité.

En cas de sole de labour, on procédera à un sous-solage.

Plantation des plants truffiers

Pour planter, on effectue un trou d’environ 20 cm cube. On peut planter entre novembre et mars tout en évitant les périodes de gel intense.

On estime qu’on peut planter entre 300 et 700 plants par hectare. La bonne moyenne semble se situer autour des 400 arbres truffiers par hectare.

Entretien et irrigation des arbres truffiers

Vous aurez besoin d’irriguer votre plantation d’arbres truffiers en cas de sécheresse.

Pour une nouvelle plantation qui a moins de deux ans, il est préférable de mettre un paillage individuel.

Les premières années, on va supprimer les adventices (sauf si le paillage a été mis en place et permet d’empêcher leur développement).

Entre les arbres, il faudra réaliser un entretien en superficie pour éliminer les herbes et plants qui viendrait concurrencer le bon développement des plants.

Il est possible de mettre en place un enherbement avec des graminées à faible besoin en eau.

La truffe étant une espèce de champignon, il faut éviter d’utiliser un fongicide.

Si vous avez une densité forte (400 plants et plus par hectare), pensez à faire de l’élagage si vous avez besoin de favoriser l’ensoleillement.

Récolte des truffes

La production commence environ à la 8 ou 9e année de l’arbre.

Avant de récolter les truffes, il est nécessaire de s’assurer qu’elles sont arrivées à maturité.

C’est la raison pour laquelle on emploie un chien dressé pour dénicher les truffes avant de les déterrer.

L’étape de détection des truffes est appelée le cavage.

On appelle ces chiens des « chiens truffiers ». Les races utilisées sont : Lagotto Romagnolo, Rottweiler, Berger allemand, Labrador ou Berger australien.

Dans certaines régions, on utilise un cochon truffier pour le cavage. Cette technique est cependant réputée moins efficace qu’avec un chien truffier.

Combien peut-on gagner avec des truffes ?

En rythme de croisière, on peut espérer une production de 20 à 40 kg de truffes par hectare.

Voici les gains espérés (en chiffre d’affaires) :

  • Truffe noire : entre 14 000 € et 28 000 €
  • Truffe blanche d’Alba : entre 100 000 € et 200 000 €

Il faudra déduire de ce montant les frais : irrigation, élagage, entretien entre les plants, paillage, main d’œuvre, chien truffier, etc.

Aides à la plantation d’arbres

Certains départements offrent des aides financières à la plantation d’arbres.

Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, vous pouvez contacter la Fédération française de la Truffe (FFT) qui est une fédération de trufficulteurs ( http://www.fft-truffes.fr/ ) .