Catégories des plants de poireaux

CATÉGORIES DES PLANTS DE POIREAUX BIO

La composition nutritive du poireau

De quoi est composé le poireau ?

L’eau est son composant principal (89%). Mais il contient une quantité discrète de fibres, des minéraux (sa teneur en potassium, calcium et magnésium est remarquable) puis une quantité non négligeable de Vitamine C. 
Le poireau, produit frais, affiche ainsi une très faible valeur calorique : 52 cal/100 g.

Exigences du poireau sur le climat et le sol

Où planter les plants de poireau ? Quelle est la météo/climat adéquat pour la culture du poireau ?

Le poireau peut se développer dans n’importe quel climat, bien qu’il réagisse mieux dans un environnement doux et humide. Il est très résistant au froid, surtout les variétés spécialement adaptées. Pour une croissance mensuelle optimale, la température moyenne doit se situer entre 13 et 24 °C.

Dans quel type de sol/terre planter le poireau ?

Par rapport aux sols, il s’adapte bien aux sols de consistance moyenne, profonds, frais et riche en matière organique. Les sols trop alcalins ou avec un certain degré d’acidité ne sont pas à privilégier. Le poireau ne tolère pas non plus les sols caillouteux, mal drainés et peu profonds, car les plants ne se développent pas correctement.

Où planter les plants de poireau ?

Le choix de la parcelle est décisif pour le succès final de la culture. La rotation de culture précédente est également très importante, il faut impérativement éviter de planter vos poireaux dans des champs où des liliacées (ail, oignon, etc.) étaient cultivées auparavant.

Avant la plantation, des travaux doivent être effectués pour s’assurer un sol meuble et spongieux. Puis un marquage est nécessaire afin de dessiner les lignes de plantation.

La composition nutritive du poireau

De quoi est composé le poireau ?

L’eau est son composant principal (89%). Mais il contient une quantité discrète de fibres, des minéraux (sa teneur en potassium, calcium et magnésium est remarquable) puis une quantité non négligeable de Vitamine C. 
Le poireau, produit frais, affiche ainsi une très faible valeur calorique : 52 cal/100 g.

À propos des différentes variétés de poireau

Quelle variété de poireaux choisir ?

Il existe différentes variétés de poireaux qui permettent de s’adapter à différentes zones et périodes de l’année. Les variétés hybrides ont surtout remplacé les variétés standards. Selon le marché auquel elles sont destinées, on peut distinguer les variétés destinées à la consommation fraîche et celles destinées à l’industrie.

 

Le semis du poireau

Graines de poireaux ou plants de poireaux ?

Le semis s’effectue en pépinière. Les plantules sont conservées dans le lit de semis pendant environ deux mois, jusqu’à ce qu’elles atteignent une hauteur approximative de 15 à 20 cm, elles ont alors 2 ou 3 feuilles robustes qui seront transplantées plus tard dans la zone de culture.

Comment planter/repiquer les plants de poireau ?

On a donc aujourd’hui tendance à utiliser des plantules qui sont transplantées dans le champ, manuellement ou mécaniquement, selon les conditions de culture. La transplantation traditionnelle est manuelle : les poireaux sont placés dans le sillon avec différents outils (à l’aide de jardinières, plantoirs, ou autre poinçons adaptés).
La méthode de repiquage la plus couramment utilisée est le repiquage à l’aide de machines agricoles spécialisées (semoirs). La date de repiquage varie en fonction de la zone de culture et du moment de la plantation.

En ce qui concerne la préparation du terrain pour la transplantation du poireau, il existe deux possibilités :

  • Culture en sillons (fissures creusées dans le sol avec la charrue).
  • Culture en nature : approfondir le poireau 3-4 cm pendant la transplantation ; préalablement marqué avec un outil.

Combien de centimètres entre deux plants de poireaux ? Et combien de distance entre les différents sillons de poireaux ?

Dans les sillons, laissez une distance de 15 cm entre chacun de vos plants de poireaux (plantez à 2 ou 3 cm de profondeur). Puis, espacez vos sillons de 20-30 cm entre eux. 
Pour résumer : 

  • 20-30 cm entre les rangées
  • 15 cm entre les plantes

Quelle densité de plants de poireaux pour les grandes cultures ?

Dans certaines zones de culture, on peut atteindre des densités de plantation de 250 000 pieds/ha, bien qu’elles se situent en majorité entre 150 000 et 200 000 pieds/ha environ. Il n’est pas recommandé de dépasser la densité appropriée, car cela augmente la sensibilité aux problèmes de santé.

Entretien des plants de poireau

Comment faire grossir les poireaux ?

Le poireau est une culture qui exige beaucoup de travail. Enlever les mauvaises herbes pour aérer le sol est primordial. En effet le système racinaire du poireau est très superficiel, ce qui rend le travail de désherbage nécessaire pour éviter les problèmes d’asphyxie.

Quelle gestion de l’irrigation et quelle quantité d’eau pour les poireaux ?

L’irrigation est un facteur vital pour le bon développement du poireau. Le gradient d’humidité du sol doit être maintenu à un bon niveau et sans oscillations pendant la croissance active. Les particularités à prendre en compte dans les phases du processus de la croissance du poireau sont les suivantes :

  1. phase initiale : enracinement, phase critique
    Indispensable besoin d’eau (haute fréquence, volume moyen)
  2. phase de développement
    Augmentation progressive de la dose d’irrigation, développement végétatif fort (fréquence moyenne, augmentation du volume).
  3. Phase de maturation : besoins maximaux
    La culture arrive à maturité (fréquence moyenne, volume élevé)
  4. Dernière étape : maturation finale, irrigations d’entretien
    Fin du cycle de culture (fréquence moyenne, volume élevé, décroissant à la fin).

Le poireau est très sensible à l’asphyxie radiculaire et dans ce contexte il est très important de ne produire aucun stress (manque d’eau) jusqu’à ce qu’ils soient récoltés, ce qui pourrait déprécier considérablement le produit. En cas de période de sécheresse, pensez à augmenter la fréquence et le volume de l’irrigation.

Le meilleur engrais/fertilisant pour le poireau ? Comment avoir de gros poireaux ?

Un apport rationnel de nutriments par la fertilisation favorise un développement équilibré de la culture. Dans le cas du poireau, pour obtenir un rendement moyen d’environ 35 t/ha, les unités d’engrais suivantes sont nécessaires : azote (205 kg/ha), phosphore (95 kg/ha) et potassium (245 kg/ha). 
Pour ce qui est des cultures modestes ou permaculture, le fumier fera amplement l’affaire.

Comment avoir plus de blanc de poireau ?

L’un des aspects essentiels de la culture du poireau est la technique de blanchiment : elle consiste à recouvrir les plants de matériaux tels qu’une bâche noire, sable, etc… qui vont réfracter la lumière afin que le fût blanchisse. Cette technique permet d’enlever la couleur verte à la base des feuilles de poireaux.
Normalement, le blanchiment du poireau se fait en ajoutant de la terre sur les feuilles du poireau un mois avant la récolte.

Quels sont les ennemis et parasites du poireau ?

Les parasites et les maladies du poireau sont les mêmes que les oignons. Les plus importants sont : thrips (Trips tabaci), mouche de l’oignon (Delia antigua), et nématodes.
En ce qui concerne les maladies les plus importantes, on peut citer : le mildiou (Peronospora scheleideni), rouille (Puccinia porri), ou racine rose (Phyrenochaeta terrestris).

 

La récolte du poireau

Quand est-ce qu’on récolte les poireaux ? Comment déterrer les poireaux ?

La durée du cycle de culture est de 120 à 190 jours. Les poireaux doivent être récoltés dès qu’ils atteignent la bonne taille. Leur date de récolte dépende de leur variété. Le poireau d’été se récolte par exemple d’août à septembre.
Pour ce qui est de la récolte mécanique, les poireaux sont placés dans des caisses d’une capacité de 1.000 à 1.800 pièces. Après cela, les poireaux subissent un nettoyage des feuilles, en éliminant les feuilles externes sales et les colorations jaunâtres. Les racines sont également nettoyées si nécessaire. Si le nettoyage est mécanique, la saleté adhérant à la plante est enlevée au moyen de brosses rotatives.

Consommer le poireau

Comment se caractérise un bon poireau ?

La tige doit être blanche, droite et consistante, et les feuilles doivent être vertes foncées et plates. Une fois ces conditions remplies, vous êtes assurés d’être en possession de poireaux de bonne qualité.

Comment cuisiner le poireau ?

La partie blanche du poireau (le fût), étant la plus tendre, est la seule partie consommable, bien que ses feuilles vertes soient également utilisées dans les bouillons et pour donner du goût aux ragoûts.
Pour le cuisiner, il faut couper le fût dans le sens de la longueur et laver les feuilles à l’eau, qui doivent être séparées une à une.

Jusqu’à quand se conserve un poireau ?

Ils sont conservés en bon état dans le réfrigérateur jusqu’à deux semaines. Une fois cuits, ils doivent être consommés dans un délai maximum de deux jours.