PLANTS DE FRAMBOISIERS

FRAMBOISIERS BIO : PLANTS DE FRAMBOISES

Variétés et prix

Prix unitaire HT selon la quantité

Période de livraison

Début des livraisons
Période de livraison
Semaine 48
Novembre – Mars

Culture du framboisier biologique

Sol et terre

Le choix d’une parcelle est à étudier avec attention.

Les framboisiers ont besoin d’un sol profond et de fraîcheur, plutôt acide (ou neutre) et riche en matière organique.

Pour une culture optimale il est donc nécessaire de faire effectuer une analyse de la terre par un laboratoire.

Variétés de framboisiers

Il y a deux grandes familles de plants de framboisiers :

Les variétés remontantes (Rubus Idaeus « framboisier » Heritage, Rubus Idaeus Fall « framboisier » Gold) pour la production de tige sur l’année (fin juillet aux gelées). Ces variétés de framboisiers ne sont pas recommandées si les premières gelées ont lieu en octobre dans votre région.

Les variétés non-remontantes (Rubus Idaeus « framboisier » Tulameen, Rubus Idaeus « framboisier » Malling Promise) avec production de tige de l’année précédente.

Plantation des framboisiers

À la plantation, il faut vérifier la qualité des plants (les plants à racines nues sont très fragiles).

Une analyse des sols vous permettra de déterminer la nature de la fumure de redressement à mettre en place. On estime les besoins en fumure de fond à 4 tonnes de fumier par km².

Un apport en azote (de 2 à 3 kg par km²) sera utile pour favoriser la reprise des plants. Vous pouvez les planter en conservant un espace d’environ 50 cm entre chaque plant d’une ligne et de 2 mètres à 2 mètres cinquante entre chaque ligne.

Palissage des framboisiers

Le palissage est nécessaire pour tous les plants de framboisiers.

Différentes méthodes de palissage permettront d’obtenir des plants productifs :

🌱 palissage sur échalas (tuteurs)
🌱 palissage « arcure à plant »
🌱 palissage hollandais

Récolte des framboises

Il faut compter environ entre 2 et 4 semaines de récolte en fonction de la surface dédiée à la culture des framboisiers bio.

La récolte aura lieu de préférence tôt le matin ou tard le soir pour une vente au plus tard le lendemain.

Rendement et gains

On estime le rendement à environ 700 kg de framboises pour 1000 m².

On évalue à environ 8000 € la marge brute annuelle pour 1000 m² (environ 800 plants).

Entretien et irrigation des framboisiers bio

Eau et irrigation

💦 Le framboisier doit bien être irrigué durant la période estivale.

On estime qu’un arrosage de 2 à 3 fois par semaine est suffisant pour une exploitation situé dans le sud de la France. L’apport en eau est d’environ 6 m³ par kilomètre carré.

💧 Cette valeur est à ajuster en fonction des précipitations.

La période la plus importante va de la floraison à la récolte. C’est à ce moment que les plants auront besoin d’eau pour s’épanouir et obtenir de beaux fruits en quantité.

L’irrigation au goutte à goutte est souvent suffisant dans les climats humides. En cas de forte chaleur, vous pouvez utiliser l’aspersion (le plant pourra alors absorber l’eau par ses feuilles).

Désherbage

Le désherbage doit être manuel.

L’espace entre les lignes peut être entretenu par fauchage.

Taille

Vous taillez les tiges en hiver en fonction de la famille (variété) des plants de framboisiers bio.

✂️ Variété remontante : faucher au raz du sol les tiges durant l’hiver.

✂️ Variété non-remontante : tailler les tiges qui ont produit (bois de deux ans). Laisser environ 15 tiges de l’année par mètre linéaire.

Informations sur la culture du framboisier

Quel climat pour la culture de la framboise ?

Les framboises s’adaptent à une grande variété de climats, car elles sont très résistantes aux froids de l’hiver et aux températures estivales élevées.
Chaque espèce ou variété de framboisier a besoin d’une durée moyenne spécifique de repos hivernal. Ce nombre d’heures accumulées pendant le repos hivernal, en dessous d’un seuil de température, est appelé heures froides. Le seuil est généralement fixé à 7 ºC.
Les conditions climatiques optimales sont des hivers courts avec des températures basses constantes, nécessaires pour accumuler les heures froides requises par cette espèce, qui sont entre 600 et 1200 h pour la plupart des variétés.
D’autre part, la framboise préfère les étés frais, avec une humidité relativement élevée et des variations de température entre le jour et la nuit, ce qui augmente la qualité du fruit. Dans les régions d’étés très chauds, la plante végète parfaitement, mais la framboise peut être sérieusement endommagée, c’est la raison pour laquelle l’irrigation se révèle essentiel pour le plant de framboisier.

Bien qu’elle puisse tolérer des températures maximales élevées, les températures optimales pour obtenir une bonne production de framboises se situent entre 15-22 ºC.


Semer le framboisier ?

La reproduction sexuée, par semence, n’est effectuée qu’à des fins d’amélioration génétique pour obtenir de nouvelles variétés de framboisier, puisque les plantes qui germent à partir de ces semences n’ont jamais les mêmes caractéristiques que celles de la plante mère.

Différentes méthodes de reproduction asexuée sont utilisées pour obtenir des plantes de pépinière. Le plus simple est d’obtenir de nouvelles pousses qui germent directement du système racinaire des plantes adultes.

Les plantes mères doivent être cultivées individuellement dans des conteneurs pour éviter les contagions entre elles et pour pouvoir éliminer celles qui présentent des anomalies sanitaires. D’autre part, il est indispensable de renouveler ces plantes-mères tous les 2 ou 3 ans, car à partir de cet âge le pourcentage d’enracinement diminue considérablement, tout en augmentant le risque de maladie et de contamination par des virus.

Notions de base à propos du framboisier et de son fruit

La framboise est un fruit provenant du framboisier. Ce dernier est un arbuste ligneux à feuilles caduques formé à partir d’une couronne vivace qui, chaque année, au début du printemps, émet plusieurs branches ou pousses directement à partir des bourgeons de la couronne.

Le système racinaire se trouve dans la partie la plus superficielle du sol, dont 80% se trouve dans les 30 premiers cm. Il est composé principalement de fines racines, et d’autres plus épaisses et ligneuses qui servent de support à la plante. Des bourgeons adventices se forment sur ces derniers, d’où émergent chaque année de nouvelles pousses, assurant une production régulière de la culture.

Le nombre de pousses par plant de framboisier peut varier considérablement selon la variété et l’âge, de 2-3 la première année, à plus de 20 chez les plants de framboisier adultes. Selon les cultivars, les branches sont plus ou moins vigoureuses et couvertes d’un nombre variable d’épines dans la plupart des cas. Elles peuvent atteindre plus de 2 mètres de haut, avec une croissance verticale et une inclinaison en production avec le poids du fruit. Elles reçoivent des noms différents en fonction de leur stade de croissance, première ou deuxième année, en distinguant deux types : les « Primocanes » (elles correspondent aux pousses produites la première année) et les « Floricanes ».

Les feuilles sont alternes, composées et stipulées, formées de 5-7 folioles ovales vertes sur le dessus et légèrement blanchâtres sur la face inférieure, avec une pilosité abondante et même des épines et des nerfs très marqués.

Les fleurs du framboisier sont groupées en inflorescences et sont très attrayantes pour les abeilles car, en plus du pollen, elles contiennent beaucoup de nectar. Ce sont des hermaphrodites, blanches, composées de 5 pétales avec de nombreuses étamines et pistils et, si la grande majorité des variétés sont totalement autofertiles, la pollinisation croisée peut améliorer les rendements. Le calice se compose de 5 sépales de pilosité variable.

Le fruit est formé par de nombreuses drupes additionnées les unes aux autres, formant ce que l’on nommera framboise autour du réceptacle, dont elle est détachée à maturité. La grande majorité des variétés cultivées produisent des fruits rouges, bien qu’il y en ait aussi quelques jaunes, violets ou noirs. La pulpe de la framboise est juteuse et contient à l’intérieur un grand nombre de graines minuscules, généralement une par drupes, qui n’empêchent pas la consommation fraîche. Le goût est acide, très aromatique et parfumé. Une framboise pèse entre 2,5 et 5 grammes.