Catégories des plants de fraisiers bio

CATÉGORIES DES PLANTS FRAISIERS BIO

TOUT SAVOIR SUR LES FRAISIERS

Comment planter les fraisiers ?

Afin d’avoir une bonne gestion sanitaire dans l’agriculture biologique des fraisiers, la rotation est conseillée sur l’exploitation.

En moyenne, il faut compter 3 à 4 années avant de lancer une fraiseraie après une précédente. On peut réduire ce délai en cas de sol particulièrement bien adapté à la pousse. Mais, il faudra par contre l’augmenter en cas de sol dont l’état sanitaire ne serait pas satisfaisant.

Le fraisier bio est un plant qui a certain besoin. Il est donc important de le planter dans un sol approprié.

Voici les sols à éviter :

  • sols trop limoneux
  • sols trop argileux
  • sols calcaires à effet chlorant
  • sols avec trop de salinité

Préparation du sol

Si vous voulez cultiver au printemps, il sera nécessaire de préparer la terre deux mois avant de planter les fraisiers.

Le travail doit permettre d’obtenir une belle terre ameublie sur une profondeur d’environ 40 centimètres, tassée en profondeur, souple en surface et drainante.

Le sol ne doit pas être émietté. Il faudra éviter l’utilisation d’outils qui produisent une terre trop fine.

En AB (Agriculture Biologique), il faudra penser à créer une fumure de fond adaptée à la culture des fraisiers. On utilisera une fumure de fond sur base d’azote provenant d’engrais organiques et d’engrais minéraux naturels qui apporteront les éléments essentiels à la fraise (voir paragraphe « Agronomie» plus bas).

Vous pouvez utiliser du fumier de ferme à l’automne avant la culture. Si vous pensez utiliser du fumier composté, il faudra l’utiliser 3 à 4 mois avant de planter vos fraisiers bio.

Agronomie

En agronomie, on a défini les besoins des plants de fraisier ainsi (source « La fraise, maîtrise de la production, monographie du CTIFL Mars 1997 ») :

N  : 180 kg/ha
P2O5 :110 kg/ha
K2O : 265 kg / ha
CaO : 125 kg / ha
MgO : 45 kg /ha

Plantation des fraisiers bio

Avant la plantation, il faut s’assurer de la bonne santé des plants.

Plants frigo : ils doivent être stockés à +2°C sauf s’ils ont été livrés gelés, auquel cas il faudra les conserver à température négative (-2°C). Il faudra les laisser dégeler lentement à l’ombre et à l’abri du vent. Des plants qui sont dans un courant d’air pourraient sécher rapidement et être perdu. Vous pouvez placer les plants dans des bacs avec de l’eau si vous voulez éviter tout dessèchement.

Plants frais : vous devez les planter dans les 48 heures qui suivent leur arrachage.

Plants mottes : vérifier que les racines sont bien présentes dans toute la motte. La motte doit être humide et maintenue humide. Si la motte est sèche, il faudra bien l’humidifier avant de la planter.

Après les vérifications d’usage, vous pouvez planter les fraisiers bio dans un sol humide. Les plants ne doivent pas être planté sec – même si le sol est correctement humidifié.

À la plantation, le collet doit être bien au niveau du sol sans racine apparente. Dégagez le bourgeon du plant de fraisier si nécessaire.

Si vous plantez des fraisiers frigo (racines nues), pensez à bien écarter en éventail les racines à la plantation pour qu’elles se retrouvent toutes en contact avec la terre humide.

Si vous avez un doute ou des questions, n’oubliez pas de consulter l’organisme certificateur Bio qui pourra répondre à vos questions.

Entretien des fraisiers & irrigation

Eau et irrigation des fraisiers

Après la plantation des fraisiers il faudra veiller à bien irriguer le sol. L’irrigation est particulièrement importante pour favoriser la bonne reprise des plants bio.

Les plants en motte sont plus faciles à faire reprendre après la plantation. Il faudra néanmoins mettre en place un système d’irrigation efficace (comme le goutte à goutte) pour maintenir un bon niveau d’humidité.

Les plants frigo sont très fragiles pendant les trois premières semaines qui suivent la plantation. Afin de favoriser la reprise, il faudra procéder à une aspersion d’eau durant les 10 premiers jours.

Classification des fraises pendant la récolte.

Dans tous les cas, l’aspersion et le goutte à goutte sont des éléments essentiels de la bonne reprise des plants de fraisiers.

Taille des fraisiers

Vous devrez nettoyer les pieds en enlevant les vieilles feuilles.

Cette taille peut être effectuée à la main ou avec une tondeuse entre décembre et février. Attention à ne pas casser les cœurs !

Paillage des fraisiers

Le paillage doit être effectué 3 semaines avant le début de la récolte. Veuillez utiliser un paillage indiqué et préconisé pour l’agriculture biologique (attention à tout ce qui est bâche plastique !).

Si vous avez un doute ou des questions, n’oubliez pas de consulter l’organisme certificateur Bio qui pourra répondre à vos questions.

Informations sur les fraisiers bio

Notions de base à propos de la fraise

La fraise appartient à la famille des Rosacées, c’est une plante herbacée de petite taille. Elle est considérée comme un fruit exotique à l’arôme exquis, ce qui en fait une culture qui offre d’excellents débouchés sur le marché.

Le fraisier est une plante vivace. La profondeur du système racinaire est très variable, en fonction, entre autres, du type de sol et de la présence d’agents pathogènes dans celui-ci. Dans des conditions optimales, les racines peuvent atteindre 2-3 m, bien qu’en général, elles ne dépassent pas 40 cm.

La tige est constituée d’un court axe conique appelé « couronne », sur lequel de nombreuses écailles foliaires sont visibles.

Les feuilles apparaissent en rosette. La fleur a 5-6 pétales, 20 à 35 étamines et plusieurs centaines de pistils sur un réceptacle charnu. Le développement des akènes, répartis sur la surface du réceptacle charnu, stimule la croissance et la coloration de celui-ci, donnant naissance au « fruit » de la fraise.