Catégories des plants de patates douces

CATÉGORIES DES PLANTS DE PATATES DOUCES

TOUT SAVOIR SUR LA PATATE DOUCE

Comment planter les patates douces ?

Quelles sont les variétés de patate douce ?

Il existe différents types de patate douce.

Outre des variétés particulières et cultivables sous certificat d’obtention végétale, les deux principales patates douces sont :

La Beauregard : il s’agit d’une patate douce à chair orange et peau rose / orange. C’est la patate douce « classique » la plus connue.

La Okinawa : une patate douce qui tire son nom d’une île japonaise et qui est caractérisée par une peau et une chair violette.

Nous proposons sur notre site ces deux types de patates douce à l’achat, en biologique ou conventionnel :

Où planter les patates douces ?

La patate douce est avant tout une plante d’origine tropicale. Elle s’épanouit en Amérique du Sud qui est son pays d’origine.

Elle a donc besoin de beaucoup de chaleur et ne supportera pas le gel.

Pire, le plant peut mourir si la température du sol tombe sous les 10 °C.

Préparation du sol et fumure avant plantation

Le sol doit être préparé avec une structure meuble et fine. Ce critère est important car les racines des plants de patates douces peuvent descendre assez profond (25 centimètres et plus).

On préconise alors une culture sur butte semblable à celle de la pomme de terre pour faciliter la récolte et profiter d’un effet thermique propice à l’épanouissement du plant.

On réalisera une fumure avec un apport en fumier mûr d’environ 15 à 20 tonnes par hectare.

Une analyse du sol déterminera les besoins en azote, phosphore et potassium.

Plantation de la patate douce

La patate douce doit être plantée lorsque le sol a une température comprise entre 20°C et 30°C.

On préconise de planter deux plants maximum par m².

On aura aussi environ 1,5 mètre d’espace entre deux rangs.

Irrigation, récolte et entretien de la plantation

Irrigation et arrosage de la patate douce

La patate douce est un plan qui a besoin de beaucoup d’eau.

Les régions/zones adéquates seront celles avec des précipitations annuelles de 750 à 1500 mm par an. Bien que la culture puisse résister aux conditions de sécheresse, les rendements sont considérablement réduits si une période de sécheresse survient au cours des 6 premières semaines après la plantation.

C’est pourquoi on mettra en place une irrigation dès la plantation pour prévenir tout problème.

Cette même irrigation restera durant toute la culture pour favoriser le bon développement des plants de patates douces.

Il faut, toutefois, éviter tout excès. C’est particulièrement le cas à partir du mois de septembre pour éviter toute pourriture du à trop d’arrosage.

On privilégie une irrigation par aspersion. On peut aussi fortement limiter l’irrigation à mi-juillet pour aider les racines de la plante à aller chercher de l’humidité en profondeur.

Entretien et désherbage

La patate douce fait partie de la famille des Convolvulacées, comme le liseron. C’est une plante qui peut donc être envahissante et on sera rapidement débordé si l’on n’entretient pas régulièrement sa plantation.

On réalisera donc des binages réguliers.

Il est également possible de mettre en place un paillage biodégradable.

Récolte de la patate douce

Même si l’on préconise une culture sur butte, comme pour les pommes de terre, l’utilisation d’une arracheuse à pomme de terre n’est pas du tout recommandée.

En effet, ce type d’outil va arracher beaucoup de racines.

Un arrachage manuel est donc préconisé.

Le rendement est variable mais on peut l’estimer à 2 à 3 kg / m² pour une plantation moyenne avec 1,5 plants par m².

Compléments d’informations sur la patate douce

Qu’est-ce qu’une patate douce ?


La patate douce (Ipomoea batatas L) est principalement utilisée comme aliment, c’est un légume racine du potager, mais n’est pas de la famille des pommes de terre.

Les couleurs de peau peuvent varier du blanc, crème, jaune, orange, rose, rouge au violet. La couleur de la chair peut être blanche ou de différentes nuances de crème, jaune, orange ou même violet.

Les variétés commercialement importantes signalées par le marché international sont des variétés à peau rouge et à chair blanche. La forme préférée est allongée. 

On peut la faire bouillir, cuire au four ou frire. Sous forme transformée, les tubercules peuvent être préparés de différentes façons (en conserve, congelé, déshydraté ou transformé en farine ou en amidon).

Pour les usages industriels, le tubercule est une source d’amidon, de glucose, de sirop, de vinaigre et d’alcool. Le tubercule et les plantes sont également une source d’alimentation animale. Les feuilles sont données au bétail sous forme de fourrage frais ou d’ensilage. Le feuillage de la patate douce est en effet très dense et rampant.

Pour les Anglais, la patate douce se nomme sweet potato tandis que pour les Espagnols son nom commun est batata.

Quelle variété de patate douce pour une culture en France ?

La variété la plus courante de patate douce est la susnommée Beauregard, elle est adéquate aux conditions culturales françaises.

Quand est-ce que l’on plante les patates douces ?

La  patate douce est cultivée en différé avec d’autres cultures saisonnières comme le maïs, etc. C’est pourquoi la patate douce est plantée et récoltée chaque mois dans l’une ou l’autre partie du monde suivant les conditions climatiques.

En France, la période de plantation de la patate douce se situe ainsi d’avril à mai.

Quels sont les parasites/ennemis de la patate douce ?

En France, la patate douce n’a pas d’ennemis majeurs. Seuls quelques ravageurs (campagnols, …) peuvent faire quelques dégâts marginaux. 

Dans les pays chauds étrangers, les pertes importantes de rendement (qualité et quantité) sont attribuées principalement aux insectes.

Plusieurs espèces d’insectes attaquent les feuilles, les tiges et les tubercules de la patate douce.

Cependant, seul un petit nombre d’entre eux sont considérés comme économiquement dangereux et justifient une intervention intensive.

Les principaux insectes ravageurs sont les charançons de la patate douce (Cylas formicarius, Euscepes postfasciatus), les vers blancs (Phyllophaga spp.), le doryphore de la patate douce (Typophorus nigritus viridicyaneus) et l’agrile de la tige (Megastes grandalis).

Où acheter des plants de patate douce ?

Vous pouvez acheter des plants de patate douce dans notre boutique.

Acheter des Plants de patates douces en Agriculture Bioblogique

Acheter des Plants de patates douces en Agriculture conventionnelle