PLANTS DE KIWIS

KIWIS BIO : PLANTS DE KIWIS

Variétés et prix

Prix unitaire HT selon la quantité

Période de livraison

Début des livraisons
Période de livraison
Semaine 9
Février – Mars

Plantation de kiwis bio

Quelles sont les variétés de plants de kiwis que vous pouvez planter ?

Voici les principales variétés de kiwis :

  1. Tomuri
  2. Hayward (variété de kiwis la plus populaire en France)
  3. Issai

Quelques autres types de kiwis intéressants : Bruno, Montcap (une variété récente), Actinida chinensis, petit kiwi jaune, belle de Chine, Chinabelle, etc.

Sol et terre

🥝 Le kiwi est sensible au froid et au gel. En cas de gel de printemps, on peut s’attendre à des dégâts.

Il faut privilégier les sols filtrants et assez profond. Idéalement le pH doit être neutre, mais le kiwi supporte les sols avec un peu d’acidité.

Si trop de calcaire est présent, il y a des risques de chlorose ferrique.

Dans tous les cas, il faudra faire une analyse pour s’assurer que la terre peut accueillir vos plants de kiwis.

Avant plantation des kiwis

Le sol doit être bien préparé avant d’accueillir vos kiwis.

Vous pouvez débuter par un décompactage sur 40 cm. Il faut enlever le chiendent et le liseron qui seraient néfastes pour le bon développement du plant.

Vous pouvez réaliser un apport de compost mûr comme fumure de fond. Il faudra 50 à 100 tonnes par hectare.

Plantation des kiwis

🥝 Sur un ligne, vous pouvez planter les plants de kiwis bio tous les 4 à 6 mètres. Comptez aussi 5 à 6 mètres entre chaque rang de kiwis.

À la plantation, il faudra s’assurer d’avoir environ 25 % de plants mâles pour que la fertilisation s’opère correctement.

Rendement et gains

Pour les kiwis de calibre 30 on a donc 30 fruits par 3 kg.

💶 Le prix de vente est généralement compris entre 2 et 3,5€ le kg (prix de gros).

Irrigation, récolte et entretien

Eau et irrigations

💦 L’irrigation est obligatoire dans les 6 semaines qui suivent la floraison. C’est à ce moment que l’arbre a le plus besoin d’eau.

Vous pouvez utiliser des gaines pour apporter l’eau et irriguer.

Fumure d’entretien

À l’automne, vous pouvez apporter du compost de fumier (environ 30 tonnes par hectare).

Il conviendra de surveiller l’acidité du sol au printemps pour déterminer si un apport en azote, calcium, potassium ou phosphore est nécessaire.

Taille des kiwis

Pour éviter que l’arbre prenne une trop grande envergure, on taille le kiwi mâle après floraison.

🥝 Pour le kiwi femelle, on attend la chute des feuilles pour tailler et couper le vieux bois qui a fructifié.

🥝 Pour les jeunes kiwis récemment plantés, on s’attachera à former une charpente viable.

Désherbage et paillage

En Agriculture Biologique (Kiwi bio AB) on va privilégier un désherbage manuel sur la ligne en faisant attention aux racines qui sont très proches de la surface (attention au binage donc).

Il est possible de mettre en place un paillage pour conserver l’humidité sur la ligne de kiwis.

Entre les lignes, on va entretenir les passages avec une tonte régulière. Il faudra donc choisir un enherbement peu concurrentiel pour protéger le sol.

Récolte des kiwis

🥝 Il est préférable de cueillir les kiwis en un seul passage au mois de novembre mais avant les premiers gels.

La vente ayant lieu 2 mois après la récolte, on conservera les fruits en chambre froide.

Informations complémentaires

Maladies du kiwi

En France, le principal problème est la bactériose. Elle se manifeste par l’apparition de tâches sur les feuilles et les fruits. Dans les cas les plus durs, l’arbre est totalement déshydraté. Si tous les kiwis sont concernés, les variétés qui ont une chair jaune semblent plus sensibles à la bactériose.

Pour limiter la bactériose, il est recommandé de désinfecter les outils avec de l’alcool (notamment ceux servant à la taille).

Une autre maladie susceptible de survenir – mais moins courante – est la botrytis.

Les ravageurs du kiwi

Comme pour beaucoup de plants, les limaces et les escargots peuvent faire des dégâts. 🐌

Les campagnols et les mulots sont aussi des nuisibles qu’on peut tenir à l’écart de la plantation en travaillant régulièrement le sol. Le dérangement occasionné par ces travaux pourra les effrayer.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez utiliser des pièges.

Présentation du kiwi

🥝 L’arbre à kiwi est une plante grimpante qui vit en s’entourant sur les arbres environnants, les utilisant comme tuteurs.

Il a donc besoin d’une structure de soutien pour sa culture commerciale.

Toutes les espèces cultivées sont à feuilles caduques et peuvent vivre plus de 50 ans.

L’arbre à kiwi produit un fruit, le kiwi, qui est désormais mondialement commercialisé.

Kiwi : comment reconnaître mâle ou femelle ?

Les kiwis mâles ont des fleurs avec des grands pétales blancs avec des étamines longues et jaunes.

Les kiwis femelles ont des stigmates blancs et des fleurs visuellement très différentes (et variées).

Quels sont les pays de production du kiwi ?

Les zones les plus propices à la production de kiwis dans le monde sont situées entre le 30º et 50º parallèles, au nord et au sud, où deux zones de production sont clairement différenciées, l’hémisphère sud et le nord.

Dans l’hémisphère sud, outre la Nouvelle-Zélande, il est également cultivé dans des pays d’Amérique du Sud comme le Chili, l’Argentine, l’Uruguay et le Brésil. L’introduction de cette culture en Afrique du Sud et en Australie est relativement récente.

La grande majorité de la production de tous les pays de l’hémisphère Nord est destinée à l’exportation vers l’hémisphère Nord, où se trouve le principal marché pour ce fruit, afin de l’approvisionner entre juin et décembre.

Dans l’hémisphère nord, en plus de certains pays européens, on trouve également d’importants producteurs en Californie, en Amérique du Nord et, en Asie, en Corée du Sud, au Japon et en Chine.

Aux États-Unis, la récolte a repris avec succès en 1965-68, la Californie étant le principal État producteur. À partir de 1990, la production de kiwis a commencé à décliner. Actuellement, la Californie produit 98 % du kiwi cultivé aux États-Unis.

En Chine, à la fin des années 1970, le gouvernement chinois a lancé un programme national d’amélioration génétique qui a abouti à la sélection de plus de 1400 génotypes supérieurs provenant de variétés sauvages et à la réalisation d’essais agronomiques.

Plus de 50 nouveaux cultivars ont été obtenus, ainsi qu’un grand nombre de sélections. Grâce à ce programme, la Chine a créé une situation unique pour son industrie du kiwi, avec une gamme de variétés différentes du reste du monde.

En Europe, la France et l’Italie ont été les premiers pays européens à commencer à cultiver cette espèce en 1967 et 1971 respectivement.

Actuellement, la production est dominée par l’Italie, suivie en importance par la Grèce, la France, la Turquie, l’Espagne et le Portugal. Le kiwi est donc un fruit qui peut parfaitement pousser en France ! Plus de 60% de la production se situe dans le Sud-Ouest de la France et le kiwi est la 7ème espèce de fruit la plus produite en France.